Comment se pratique la cartomancie

La pratique de la cartomancie n’est pas difficile en soi. Toutefois, cela requiert certaines aptitudes (l’intuition, la réceptivité ainsi qu’une réelle capacité d’écoute active) qui constituent ensemble
la base de la maîtrise de cet art. Ces diverses aptitudes permettront donc au praticien de pouvoir relier efficacement les faits entre eux en s’appuyant sur le symbolisme des cartes tirées. À ces diverses capacités, s’ajoutent des années d’apprentissage pour devenir un bon cartomancien. Faites donc attention au praticien que vous choisirez de consulter pour ne pas tomber sur un
charlatan. Dans la pratique, l’étape cruciale consiste à étudier le symbolisme des cartes. L’interprétation, qui en sortira, varie en fonction des cartes et de leur sens de sortie. Ce n’est pas quelque chose qui se fait à la légère ou à la va-vite. Le praticien doit prendre le temps de s’imprégner des cartes, de leur donner de la fluidité, et ainsi, de bien les traiter. Quant au consultant, il doit faire preuve de concentration et être réellement focalisé sur le sujet qui le préoccupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *