Les méthodes de tirages du Tarot de Marseille

Pour tirer au mieux parti des cartes, il est possible :

– d’utiliser les cartes majeures qui vous renseigneront sur les évènements proches et essentiels

– d’utiliser les cartes majeures et mineures, autorisant une interprétation plus profonde et détaillée.

Les méthodes de tirage sont faites pour offrir au lecteur un chemin d’interprétation. L’emplacement des cartes est déterminés et la méthode désigne la sens à apporter aux cartes. Cela pose un cadre de lecture, mais le travail ne fait alors que commencer. L’interprétation nécessite un degré élevé de concentration et d’ouverture, un inconscient connecté qui offre sa puissante intelligence de déduction.

 

Il existe de très nombreuses méthodes pour tirer les cartes. Certains tirages sont plus adaptés à tel ou tel domaine, d’autres sont plutôt généralistes. Les cartes utilisées pour les tirages varient aussi : parfois seules les arcanes majeurs sont nécessaires, parfois le jeu complet est sollicité.

 

Du tirage minimaliste au tirage complexe, tous les utilisateurs peuvent pratiquer ces méthodes. La difficulté des interprétations augmente avec le nombre de cartes à lire, aussi nous avons réalisé deux classements : un par thème abordé, un par nombre de cartes tirées.

 

Certains tirages requièrent l’usage d’un arcane ambassadeur. Cette carte est choisie avant le tirage et sert à représenter généralement soit le domaine de la question posée, soit directement le consultant. Quelques jeux proposent d’origine une carte supplémentaire appelée parfois Significator qui sert d’arcane ambassadeur. L’utilisation d’un Significator permet de conserver le Tarot en son entier pour le tirage.

 

Dans la pratique, les tirages utilisés par une personne sont peu nombreux. Il est important d’en essayer un grand nombre pour trouver le ou les méthodes qui convienne. Une bonne méthode favorise l’intuition et l’imagination. Les possibilités en matière de méthodes de tirage sont infinies, il est évidemment possible de créer sa propre méthode.


Cartes renversées

Utiliser ou non une carte inversée est un choix très personnel, car cela peut être dérangeant surtout pour les débutants. Certaines personnes l’utilisent pour déterminer la direction des cartes positives ou négatives. Cependant, de nombreux tirages fournissent une interprétation «polarisée», c’est-à-dire que la position de la carte détermine sa direction de lecture (positive ou négative).


Recouvrir un tirage

Parfois, certaines impressions qui ne nécessitent que les arcanes majeurs ne peuvent pas fournir une précision suffisante. Dans ce cas, afin de fournir plus de matériaux et de détails, on « recouvre » le tirage avec les arcanes mineurs, c’est-à-dire que nous ajoutons une carte à chacunes des cartes déjà en place.  Notez cependant que cette approche double le nombre de cartes à lire et complique l’interprétation.

Une réponse sur « Les méthodes de tirages du Tarot de Marseille »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *